Suite à une étude très sérieuse et approndie menée par d’imminents branleurs qui n’ont rien de mieux à foutre de leur vie (nous), lancée de mon quartier général, une cave de la capitale européenne, (Bruxelles, ma belle, big up!), je suis prête à dévoiler le meilleur des résultats obtenus lors de notre enquête incontournable et salvatrice, miroir de notre société virtuelle actuelle:

« Quels sont les types de publications qui vous cassent le plus les couilles (reins, seins, ovaires, aisselles, ce que vous voulez) sur les réseaux sociaux. »

ENQUÊTE !

Dans la catégorie « je suis trop dans le love, putain… » vous avez souligné les points suivants:

textgram_1461858384

– Les meufs qui font déclarations sur déclamations à Doudou (vous avez plus de crédit ou quoi?) alors que Doudou les rend cocues tout le temps et même que tout le monde le sait.

Tu veux montrer que tu as gagné, ok, mais gagner quoi en fait? Le prix de la bouffone cocufiée qui garde le sourire de l’année?
(Camille Mzo, Lili Iris Cat)

– Les meufs qui trouvent l’homme de leur vie tous les mois, parfois même plusieurs fois par mois.
« Mon doudou tu es l’homme de ma vie, trop de chance de t’avoir depuis 1 semaine, 3jours, 7heures, 24 minutes et 38 seconde je t’aime ».
L’amour, c’est beau. Mais quand c’est trop, c’est trop.
(Jessie Bournouveau, Stéphanie Halbrecq)

– Les meufs qui viennent de se faire larguer.
Vous vous êtes aimés, mais maintenant, c’est terminé alors arrêtez de polluer nos fils d’actus avec des « sais-tu que », « sais-tu aimer », etc, censés offrir la révélation tant espérée à doudou. Oui, doudou sait. Et oui, doudou s’en fout.
Les seuls que ça touche, c’est nous, et ça nous fait chier.
Et les photos en mode bombasse destinées à lui rappeler ce qu’il a perdu, c’est pas la peine non plus: il vous a déjà vue toute nue, haletante, décoiffée, démaquillée, bourrée, entrain de pleurer, de gueuler, son avis sur votre physique est fait depuis longtemps.
De plus on sait très bien que vous êtes en mode rupture, en jogging dégueulasse, les yeux pleins de larmes et les narines pleines de morve, vous ne trompez personne, encore moins doudou.
Délaissez le réseau, allez voir vos copines et revenez quand ça ira mieux (ou quand vous arrêterez d’avoir envie de l’espionner pour voir ses réactions à vos publications).

– Celles qui se battent par statuts interposés avec la nouvelle chérie de doudou. Passez à autre chose, votre cinéma est pitoyable. (Si.)

Dans la catégorie « la vie trépidante de Tyson et Kimberley », nous avons:

textgram_1461860301

– Les panneaux rendant hommage à votre progéniture.
« Pour toi ma fille, toi ma vie, je t’aime plus que tout au monde blablablabla »
C’est chiant. On le sait que vous les aimez, encore heureux que vous les aimez. Et aimer, ça se fait en silence.

– Ceux qui appellent leur gosses Tyson ou Kimberley, déjà.
Et ensuite ceux qui postent des photos de leur gosse NON-STOP:
« Tyson prend son bain, Tyson mange son petit pot aux épinards, Tyson fait pipi, Tyson fait caca dur, Tyson fait caca mou, Tyson fait caca liquide, Tyson a un bobo, Tyson fait dodo, Tyson a mis une claque à Kimberley »…OH! Sérieux, arrêtez, on s’en fout.
(J’ai oublié de noter les noms, désolée, mais je ne gagne pas d’argent alors c’est pas grave.)

– « Si toi aussi, tu es maman et que tu t’es debout dès 5h du mat pour donner le bibi à bébé, sache que tu es si merveilleuse! »
SAUF QUE tes gosses, tu les as voulu et les nourrir et les éduquer n’a rien de fantastique, c’est la moindre des choses. D’ailleurs lâche ton portable, y’a Tyson qui pleure, il a fait caca.
(Ju Lie)

textgram_1461861434

Dans la catégorie « Ma vie de cas soc »:

– Les statuts type: « Ça va pas, je suis trop maaaal, je vais me suicideeer », et quand tu demandes ce qui ne va pas, on te répond « non mais tu peux pas comprendre » ou « j’ai pas envie d’en parler ».
Si tu n’as pas envie de parler, ferme ta gueule et c’est réglé.
(Aurelien Charreton, Julie Lu Claey)

– Les selfies avec des pseudos citations philosophiques sur la vie, d’une évidence plate, qui n’ont aucun rapport avec la photo de leurs miches ou de leur bouche en cul de poule:
« j’ai pas peur d’aimer, juste d’avoir mal ».
« Être gentil et avoir un bon coeur ne veut pas dire être idiot et faible ».
 » Sois fort et persévère, tout vient à point à qui sait attendre ».
« La roue tourne ».
« Les personnes les plus souriantes sont souvent les plus tristes »
 » Les plus grandes déceptions viennent de ceux qu’on aime le plus »
 » Le feu ça brûle et l’eau ça mouille » 
Baaah ouais.
(Amanda De Sade, Sabrina Rodriguez)

– Ceux qui lavent leur linge sale en public (Non en fait, vous on vous kiffe, pop corn Time!)
(Thierry Bande)

– Ceux qui annoncent quitter Facebook et qui sont toujours là 8 jours après.
(Aurélie Hoycr)

-« Caca à 8h, pipi à midi, en route pour pôle emploi hashtag #tropmotivé  » bref, ceux qui racontent toute leur vie puis qui craquent en mode « MÊLEEEEZ-VOUS DE VOS VIES PUTAIN!! »
(Mrl Mumu, Muriel Linck, Caro Trentin)

– Ceux qui se prennent pour des reporters à publier encore et encore les horreurs de ce monde,genre nos vies, c’est pas assez de la merde.
(Sorenza Alti)

– Ceux qui passent leur temps à se plaindre, les champions de la victimisation, des êtres parfaits, irréprochables et donneurs de leçons: la remise en question, c’est pour les cons.
(Caro Trentin, Marie Royer)

– Leurs pseudos révolutions menées de leurs salons, le cul dans le canapé.

– Ceux qui doivent toujours paraître brillants et plus intelligents que les autres, même s’ils discutent du bruit et de l’odeur de leurs pets et de ce que cela signifie. Et aussi ceux partagent des articles/panneaux sur les bonnes choses à faire mais qui font tout le contraire.
(Vincent la Scoumoune, Amélie Donjon)

– Les meufs qui commentent « tu es la plus belle, t’es au dessus » alors que, souvent,la personne sur la photo a un physique plus que douteux.
(Loora Corsa)

– Les statuts pour se faire mousser: « a couru 50km en 1h30, se sent en petite forme  ».
(Céline Étienne)

– Les meufs qui publient 68 photos d’elles prises au même moment, au même endroit, avec 1° d’angle différent sur chaque photo, parce qu’elles ne savent pas choisir tellement elles sont trop trop belles.
(Mégane Drkx)

– Les météorologues. Il neige, il grêle, il fait soleil… On a aussi des fenêtres alors habille-toi en conséquence et arrête de nous soûler.
(Veronik Pula)

– Les #StatutsVisés. Ou tu vas lui dire en face ou tu fermes ta gueule (oui,encore).
(Tracy McCall)

– Ceux qui fêtent l’anniversaire des morts : « Mamie, 4 ans déjà.. »
Si ça se trouve, il existe une version de facebook outre-tombe et on le sait pas.
(Amandine Terrier)

– Tout ceux qui s’affichent à poil ou qui postent des photos de leur anatomie « t’as vu mon biceps, j’ai pris ? »
(Juan Crossfit, Hérisson Sanspiques)

– Ceux qui font des selfies à la salle de sport au lieu de faire du sport.

– Ceux qui ont pas de potes et qui posent avec le chat de leur voisine ou la tortue de leur petite soeur : « Je l’adore cette Caroline, toujours la pêche, toujours heureuse  »
Ah oui, la vie de votre chat, on s’en fout aussi.

Dans la catégorie « pages à la con » et « pour toujours plus de likes »:

2016-04-28-20-10-301

– « La solution est en vous » avec la gueule du gourou bellâtre charismatique, les cheveux au vent.
(Céline Milano)

– « Sais-tu que ». Pas besoin d’en dire plus.
(Alex GL)

– Les articles qui prennent les gens pour des cons: « Si tu veux maigrir sans efforts, clique sur ce lien ».
Ouais bah, clique sur « déconnexion », arrête de bouffer de la merde et va courir.

-Tu as une minute pour trouver une ville/prénom/MST commençant par »T ».
—> TA GUEULE.
(Aure Hélia)

– Les pseudos chroniques des meufs de la street tombées love du dealer du bloc C.
Va faire tes devoirs minimoys et apprends à t’exprimer normalement, bordel!
(Lia Nikita)

– Ceux qui taggent 1657 contacts sur leurs publications pour avoir le plus de likes possible .
(Emi Lie)

– Ceux qui s’auto-likent pour toujours plus de likes.
(Katia Birchall)

– Les publications « Aime et tu vas au paradis » ou « ignore et tu brûles en enfer », ou encore « personne ne va aimer sa photo parce qu’elle n’a plus de braaaaas, qui va l’aimer malgré son handicap? (Mets un coeur et ajoute-moi <3)", "Seuls les vrais partageront". "Seuls les vrais savent", "seuls les anciens se souviennent". Ceux qui insultent ceux qui "se reconnaîtront","un like, une prière, "aime et je publie", « aime et t’auras ma main dans la gueule. »
(Marina Isenova, Lisa Youtichène, Caro Trentin, Lilian Ect-Rmd)

– Ceux qui reprennent les punchlines sur Twitter ou sur d’autres pages en faisant croire que ce sont eux les auteurs.
(Margaery Amélia Tyler Morgan, Tire Ta Corde)

– Les tests qui te font découvrir quelle boisson tu es, quel fruit tu es, quelle fleur tu es, dommage qu’ils ne t’apprennent pas quel bouffon(e) tu es.
(Alice Houlmann)

– Les photos d’animaux malades. Ou morts. Les photos d’enfants malades. Ou morts.
(Mela Fa)

Dans la catégorie « je suis au-dessus »:

textgram_1461867540

– Les végétariens/vegans, qui veulent toujours démontrer qu’ils sont tellement mieux que les carnivores car:
« Ah.. Alors comme ça tu manges de la viande?… Mais tu es un monstre! Je suis sûr que tu manges des enfants, que tu votes FN, que tu veux détruire le monde et nous torturer avant! Bande de criminels bouffeurs d’utérus de poule, sales buveurs de lait ! Vous privez des petits veaux tout mignons d’avoir un vrai repas! »
Et toi, en bouffant ta salade, est-ce que tu penses aux escargots que tu prives de nourriture?
Et, au passage, tu te feras bouffer par des asticots quand tu seras mort et ils ne se demanderont pas si c’est éthique ou non.
Battez-vous contre la maltraitance plutôt et laissez la pyramide alimentaire faire son taf. S’affamer ne changera jamais la face du monde, ça vous aidera juste à mieux dormir.
(Nico DX, Nick Dos Santos Le bogoss, Lia Nikita)

– Ceux qui corrigent les fautes d’orthographe.
Non mais vous avez pas autre chose à foutre? C’est l’argument de ceux qui n’ont pas d’arguments. Si vous maitrisez quelque chose tant mieux pour vous, mais arrêtez de demander aux gens de faire de même. Ils ont sûrement pleins de talents et d’idées que vous n’aurez jamais.
Mention spéciale pour ceux qui corrigent les fautes en faisant des fautes.

En résumé, ce qui vous énerve le plus ce sont les gens souffrant d’un manque chronique d’attention.
Vous savez maintenant les choses à ne pas faire sous peine de provoquer des roulades d’yeux vers le ciel, des soupirs d’ennuis , des gloussements et des haussements de sourcils de la part de vos contacts.
Ne vous inquiétez pas, on passe tous par là.
Merci d’avoir participé à cette enquête indispensable à votre survie sociale virtuelle, merci pour vos merveilleux commentaires, et ne m’en veuillez pas si j’ai mal orthographié vos noms, ce n’est pas un manque de respect, à la base, j’avais tout recopié à la main (oui,ça se fait toujours), puis vous avez des blaz parfois chelous et j’ai vraiment une écriture de merde.

#TireTaCorde